OpenCAPI : Vers un transfert de données 10 fois plus rapide que PCIe

L’amélioration de la rapidité et du volume du transfert des données entre les différents composants informatiques est l’enjeu clé du consortium OpenCAPI. (crédit : D.R.)

Dell-EMC, IBM ou encore Google et HPE ont créé le consortium OpenCAPI pour faire émerger un standard de transfert de données qui pourrait être 10 fois plus rapide que PCI-Express 3.0. Certains acteurs se retrouvent également à soutenir un autre protocole également prometteur, Gen-Z.

La bataille pour l’accélération des vitesses de transfert de données est lancée. Dans un contexte où le volume des workloads à traiter – aussi bien en interne que depuis le cloud – ne cesse de progresser, certains acteurs émergent pour remédier à cet épineux problème. C’est le cas du consortium OpenCAPI, créé par plusieurs ténors IT à savoir AMD, Dell EMC, Google, HPE, IBM, Mellanox, Micron, Nvidia et Xilinx. Ce dernier vient ainsi de présenter les spécifications d’un connecteur améliorant de façon très significative la bande passante entre les différents composants d’un ordinateur (stockage, mémoire, GPU, CPU…). 

La vitesse de transfert annoncée est conséquente, 150 gigabits par seconde, soit 10 fois plus grande que celle du standard PCI-Express 3.0. Dans un premier temps, les serveurs et les supercalculateurs seront les premiers à bénéficier de slots OpenCAPI. A terme, cette technologie pourrait trouver sa place dans les PC. Les premiers ports OpenCAPI seront installés dans les serveurs Power9 d’IBM prévus l’année prochaine. Sachant que Google et Rackspace prévoient également de mettre des ports OpenCAPI dans leur serveur Zaius Power9. De son côté, AMD rend également compatible son circuit graphique Radeon compatible avec ce nouveau connecteur. 

OpenCAPI ou la pierre dans le jardin d’Intel et son PCIe

OpenCAPI

Principaux bénéfices d’OpenCAPI dans dans une baie serveur de datacenter. (crédit : OpenCAPI)

Si le consortium OpenCAPI peut bénéficier du soutien des poids-lourd de l’informatique, on notera cependant un absent de taille : Intel. Rien de surprenant à cela quand on sait que PCIe est un standard de transfert de données justement crée par cette société, en 2004, et qu’OpenCAPI veut justement dépasser. « Il est clair qu’aujourd’hui que les datacenters ne peuvent plus seulement compter sur une seule société pour piloter l’innovation », a indiqué à Reuters Doug Balog, responsable Power d’IBM à Reuters. Une pierre dans le jardin d’Intel que ses dirigeants ne manqueront certainement pas d’apprécier à sa juste valeur.

OpenCAPI n’est pas le seul connecteur permettant d’augmenter la rapidité de transfert des données. C’est également le cas de Gen-Z, soutenu également par – presque les mêmes – grands noms de l’informatique (Samsung, Dell-EMC, HPE, AMD, ARM et Micron). La caractéristique du connecteur élaboré par Gen-Z est centré sur l’amélioration de la connectivité entre composants de stockage et également faciliter l’ajout de mémoires non volatiles type 3D Xpoint dans les configurations systèmes. Résultat : la bande passante atteint 112 GT/s ((gigatransfers par seconde) contre seulement 16 GT/s pour un certain PCI-E 4.0.

 

Datacenter