Le marché des commutateurs Gigabit Ethernet tiré par les datacenters hyperscales

Pour la première fois depuis leur arrivée sur le marché mi-2000, les commutateurs réseaux 10 Gigabit Ethernet (GbE) perdent du terrain au profit des commutateurs 40 et 100 GbE.

Sur le marché des switchs haut de gamme, Cisco doit faire avec les produits d’Arista.

Selon une étude d’IDC, les fournisseurs de services et les clients hyperscale optent de plus en plus pour des commutateurs à bande passante plus élevée – entre 40 et 100 GbE – au détriment des commutateurs 10 GbE arrivés sur le marché au milieu des années 2000. Ainsi, l’an dernier, alors que les revenus des switches 10 GbE avaient progressé pour atteindre les 6,15 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 5,44 milliards de dollars en 2015, ils sont redescendus à 5,44 milliards de dollars cette année. Dans le même temps, les commutateurs 40 GbE continuent à gagner des parts de marché de manière continue. En 2015, le chiffre d’affaires des commutateurs 40 GbE s’élevait à 2,3 milliards de dollars pour atteindre les 2,69 milliards l’an dernier. Et cette année, IDC prévoit que ce chiffre passera à 2,74 milliards de dollars.

 

Selon une étude d’IDC, cette année, les commutateurs 10 GbE ont perdu des parts de marchés au profit des switches 40 et 100 GbE. (Crédit : IDC)

Le marché des boîtes 100 GbE, suivi par IDC depuis 2015, est encore réduit, mais il affiche une croissance rapide. Alors que, l’an dernier, les ventes de commutateurs 100 GbE atteignaient 747 millions de dollars, IDC estime que celles-ci dépasseront le milliard de dollars pour atteindre 1,75 milliard de dollars cette année, soit plus du double qu’il y a un an. Brad Casemore, directeur de la recherche Data Center Networking d’IDC, affirme que la demande de commutateurs GbE à large bande est tirée par le cloud hyperscale et les fournisseurs de télécommunications qui veulent des équipements plus rapides et plus efficaces pour leurs gros datacenters. « Une part de plus en plus importante du marché des commutateurs pour datacenters est imputable aux gros fournisseurs de cloud, dont le pouvoir d’achat augmente à mesure que les charges de travail se déplacent plus massivement vers le cloud », a expliqué Brad Casemore. « Leurs besoins en bande passante plus rapide sont très supérieurs à ceux d’une entreprise moyenne, c’est ce qui explique ces cycles plus rapides et cette demande de vitesses plus élevées ».

Selon les estimations d’IDC, d’ici 2021, les commutateurs 100 GbE domineront le marché, avec un chiffre d’affaires de 5,68 milliards de dollars. D’ici là, les revenus du 40 GbE passeront à 4,1 milliards de dollars environ et ceux du 10 GbE chuteront à 4,28 milliards de dollars. Brad Casemore a dit que certains acteurs, comme Andreas Bechtolsheim, le directeur du développement (CDO) d’Arista Networks, prédisent que les vendeurs hyperscales pourraient pousser les commutateurs jusqu’au 400 GbE d’ici 2019 ou 2020. « Sauf que pour l’instant, le datacenter moyen est très loin d’avoir besoin d’une telle capacité », a tempéré Brad Casemore. Les chiffres d’IDC ne reflètent pas encore l’émergence des commutateurs 25 et 50 GbE qui gagnent aussi en popularité. Dans ses résultats, IDC a inclus les ventes de switches 25 et 50 GbE dans les estimations des commutateurs 40 GbE.

Cisco reste le numéro 1 

En ce qui concerne les principaux vendeurs de commutateurs, IDC affirme que Cisco détient encore la plus grosse part du marché des commutateurs gigabit Ethernet pour datacenter, estimé à 10,4 milliards de dollars. Selon IDC, en 2016, Cisco détenait 58,2 % de ce marché, suivi par Arista Networks avec 9,4 %. L’achat direct de commutateurs Ethernet auprès des fabricants arrive en troisième position dans les options d’achat. Les 5 premiers vendeurs sont Huawei (5,8 % des parts de marché), Juniper (5,3 %) et HP Enterprise (4,3 %), Dell, H3C, Brocade, Lenovo et Extreme se partageant le reste du marché.

 

Réseau