Collaboration: +12,9% sur les outils SaaS en France sur 5 ans

Le marché français des applications de collaboration bascule inexorablement sur le SaaS. En 2021, les logiciels cloud pèseront 82% de l’ensemble des solutions vendues dans ce domaine, sur un chiffre d’affaires total de 624 millions d’euros, selon les prévisions d’IDC.

Les outils de partage et de synchronisation de fichiers tirent le marché des logiciels de collaboration en France, selon IDC. (crédit : D.R.)

En 2017, en France, le marché des applications de collaboration est évalué par IDC à 508 millions d’euros. Ce chiffre d’affaires englobe les solutions installées sur site et celles utilisées en mode SaaS, répartis entre 5 catégories : les messageries qui pèsent 36% du tout, les outils de partage et de synchronisation de fichiers (20%) qui tirent la croissance, les applications de réunion en ligne (17%), les réseaux sociaux d’entreprise (17%) et les solutions de travail collaboratif (10%). Trois fournisseurs se dégagent. Microsoft arrive en tête suivi de Google, IBM se situant en 3ème position avec des produits comme Verse, Notes/Domino et Connections.  

Ce marché devrait croître de 5,3% en moyenne par an jusqu’en 2021 pour générer alors 624 millions d’euros. Mais il est en pleine mutation puisque le mode SaaS prend – sans surprise – le pas sur les outils on-premise. Le cloud convient en effet plutôt bien aux applications de collaboration. En France, dans ce domaine, ces solutions en ligne vont ainsi connaître une croissance annuelle moyenne de 12,9% sur les 5 prochaines années, selon les prévisions d’IDC. En 2021, elles pèseront alors 82% du marché total au détriment des solutions d’échange et de partage sur site qui vont, entre 2017 et 2021, reculer de 12,5% en moyenne chaque année. Du côté des fournisseurs SaaS, on retrouve en tête les deux premiers de ce marché, Microsoft et Google. Mais c’est Dropbox qui se hisse cette fois en 3ème position.

En 2021, la répartition du chiffre d’affaires aura évolué entre les différentes catégories de logiciels. Les outils de partage et de synchronisation de fichiers se tailleront un quart du marché selon les prévisions d’IDC. Derrière, les messageries représenteront 31%, suivies des réseaux sociaux d’entreprise (19%) des applications de réunion en ligne (16%) et des solutions de travail collaboratif (10%).

 

PME