Apple domine le Top 100 de l'IT au niveau mondial

En livrant son classement des 100 premiers acteurs de la IT au niveau mondial, Gartner montre aussi les évolutions de chiffre d’affaires entre numérique et équipements IT traditionnels et les poids respectifs de chaque catégorie d’acteurs.

Le chiffre d’affaires des 5 premiers fournisseurs mondiaux de IT (Apple, Samsung, Google, Microsoft, IBM) répartis suivant leurs différents marchés. (crédit : Gartner)

Le classement des 100 premiers acteurs de l’informatique mondial a subi d’importantes transformations ces dernières années, au fil des fusions/acquisitions qu’ils ont dû réaliser pour optimiser leurs offres de produits et services. Le cabinet d’études Gartner a réalisé son Global Top 100 IT Vendors en se basant sur une estimation du chiffre d’affaires IT des fournisseurs en 2016. Apple, Samsung (Vendor Group), Google, Microsoft et IBM tiennent les 5 premières places. Mais le marché IT est au…

 

Business

LDLC veut s'offrir Olys pour renforcer son expertise sur Apple

LDLC est en passe de racheter le distributeur de produits Apple, Olys. Non seulement, l’opération lui permettrait de se renforcer sur les solutions du géant américain mais aussi d’étoffer ses offres BtoB.

Laurent de la Clergerie, le fondateur de LDLC.com, compte sur l’acquisition d’Olys pour se renforcer sur le marché BtoB. (crédit : D.R.)

Après Materiel.net, ce sera bientôt au tour du groupe Olys de passer dans le giron du Groupe LDLC. L’enseigne française spécialisée dans la vente de matériel informatique et en train de finaliser l’acquisition de ce distributeur de produits Apple. Ayant réalisé 40 M€ de chiffre en 2016, la société basé dans l’Orne opère aussi bien en BtoC, grâce à son réseau de boutiques BIMP qu’en BtoB, notamment dans les secteurs de l’éducation. Olys compte par ailleurs 140 collaborateurs répartis entre ses 14 agences.

Avec cette acquisition, LDLC poursuit sa politique de croissance externe initiée l’an passée avec le rachat de Materiel.net. L’acquisition d’olys, qui devrait être finalisée dans les prochains mois répond toutefois à deux autres enjeux.

Un réseau de boutiques étendu

« Tout d’abord, elle renforce notre lien avec l’univers Apple et équilibre notre offre pour faire face sereinement aux innovations à venir dans les deux univers PC et Mac. De plus, le groupe BIMP est très largement présent sur le marché du BtoB et de l’éducation, cela nous permettra de renforcer notre offre dans ces secteurs tant au niveau des produits que des services », explique Laurent de la Clergerie, fondateur de LDLC. Bien qu’il y ait des doublons dans 5 villes (Valence, Grenoble, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand et Lyon), le rachat d’Olys permet au groupe de renforcer son réseau de boutiques.

Pour rappel, la société lyonnaise a réalisé 479,9 M€ de chiffre d’affaires en 2016, en hausse de 39%. LDLC mise notamment sur les opérations de croissance externe, l’extension de son réseau de boutique physique et le renforcement de ses activités BtoB pour maintenir une croissance similaire. L’objectif est ainsi d’atteindre la barre du milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2021.

 

Business

Bitdefender nomme un directeur commercial BtoC

Maxime Habert rejoint Bitdefender avec la mission de développer les ventes de l’éditeur à travers le channel grand public en France.

Au cours de sa carrière, Maxime Habert fut directeur marketing pour l’Europe du Sud de BlackBerry.

Bitdefender poursuit la structuration de sa force de vente dans l’Hexagone. L’éditeur roumain de solutions anti-malware vient de recruter un directeur commercial en charge de l’activité BtoC de sa filiale française en la personne de Maxime Habert. Le nouvel arrivant va notamment renforcer la stratégie channel de la société. Pour mémoire, la revente des logiciels Bitdefender a été confiée pendant longtemps à la société Profil Technology avant que celle-ci ne soit récemment rachetée par l’éditeur lui-même. A cette occasion, la stratégie commerciale de l’entité a été revue avec la création de forces de ventes grand public et BtoB distinctes.

Fort d’une quinzaine d’années d’expérience professionnelle, Maxime Habert en a passé près de la moitié chez BlackBerry entre 2008 et 2015. Il en fut notamment le directeur marketing pour l’Europe du Sud. Avant de rejoindre Bitdefender France, il était vice-président en charge des ventes et du channel chez Tamaggo.

 

Business

Stéphane Richard vise un 3e mandat chez Orange

L’intérêt de Stéphane Richard pour l’aventure Orange ne faiblit pas. Le PDG aimerait poursuivre ses projets à la tête de l’opérateur français dans le cadre d’un 3ème mandat, après mai 2018.

Stéphane Richard aimerait bien poursuivre les projets qu’il a lancés chez Orange dans le cadre d’un 3ème mandat de PDG. (Crédit D.R.)

La mise en examen de Stéphane Richard dans l’affaire Tapie ne freine pas l’élan du PDG d’Orange. Alors que son mandat à la tête de l’opérateur de télécommunications arrive à échéance dans un an, en mai 2018, il aurait déjà manifesté son souhait de poursuivre sur sa lancée en briguant un troisième mandat. « J’ai 55 ans et j’ai envie de continuer », a-t-il par ailleurs confié dans un entretien accordé au Journal du Dimanche. « Je lance des projets importants pour l’avenir du groupe et j’en ai d’autres dans les cartons ». L’opérateur national va en particulier lancer en juillet sa banque mobile Orange Bank accessible sur smartphone, un projet ambitieux.

En avril dernier, sur son événement Show Hello, Stéphane Richard a présenté les dernières innovations de son groupe, un exercice qu’il semble tout particulièrement apprécier. Parmi les nouveautés à venir en 2018 figure une box modem/routeur simplifiée fournissant un accès déporté de type client léger.

 

Business

Exact acquiert l'éditeur SaaS Dièse Finance

Editeur français de logiciels de déclarations fiscales dans le cloud, Dièse Finance passe dans le giron de l’éditeur néerlandais Exact.

La suite cloud Webtaxes de Dièse Finance regroupe plusieurs modules pour les télédéclarations.

Exact France renforce ses solutions de gestion dans le cloud avec le rachat de l’éditeur français Dièse Finance. Ce dernier a développé la suite de logiciels Webtaxes accessible sur sa plateforme cloud. Son offre regroupe différents modules pour gérer la liasse fiscale, la TVA, la taxe foncière, la contribution économique territoriale (CVAE et CFE), la taxe professionnelle et la taxe sur les véhicules (TVS), ainsi que les télépaiements associés. Ses logiciels sont utilisés par près de 10 000 entreprises de toutes tailles et experts-comptables, rappelle Exact dans un communiqué.

Les deux entreprises avaient déjà noué un partenariat sur les processus de télé-déclaration de TVA de Dièse Finance qui s’intègrent depuis 2015 à la plateforme Exact Online. Les termes de l’acquisition de l’éditeur français ne sont pas communiqués. Exact est un groupe d’origine néerlandaise créé en 1984 et basé à Delft. Il emploie 1 700 personnes dans 14 pays avec un chiffre d’affaires de 222 M€. Ses logiciels sont utilisés par plus de 350 000 entreprises dans le monde.

 

Business