AWS a recruté James Gosling, le père de Java

Amazon Web Services affiche son intérêt pour Java avec le recrutement de James Gosling connu pour être le créateur du langage, chez Sun, au début des années 90. AWS lui donne le titre d’ingénieur distingué. James Gosling était ces dernières années architecte logiciel en chef chez Liquid Robotics rachetée par Boeing Defense.

Le « père » de Java arrive chez AWS, en provenance de Boeing Defense, où il intervenait notamment sur le traitement de données dans le cloud. (ci-dessus, interviewé l’an dernier par TWiT Netcast Network)

Amazon Web Services propose depuis longtemps un SDK pour faciliter l’accès à ses services web à partir de Java. Pour mieux attirer les développeurs Java, il vient maintenant de recruter James Gosling, qui n’est autre que le concepteur du langage. Celui-ci a révélé lui-même le nom de son nouvel employer sur sa page Facebook en estimant que c’était le bon moment pour un changement. « Je quitte Boeing Defense (né Liquid Robotics) avec beaucoup de bons souvenirs. Aujourd’hui, je commence une nouvelle Aventure chez Amazon Web Services ». Dans une mise à jour de sa page Linkedin, il indique son titre chez AWS, « ingénieur distingué » (distinguished engineer). Pour décrire son rôle, il utilise l’expression « wandering around », qui laisse entendre qu’il donnera son avis dans différents domaines.

Au début des années 90, alors qu’il était chez Sun Microsystems, James Gosling a commencé à travailler sur ce qui allait devenir Java et poursuivi le développement du langage, jusqu’à ce que la société californienne soit rachetée par Oracle en 2009. Il a quitté Sun un an plus tard, frustré d’avoir vu son rôle réduit à celui d’évangéliste sur Java, les décisions concernant l’ingénierie sur le langage étant prises par d’autres.

Chez Liquid Robotics, James Gosling programmait les robots marins Waveglider

Après un bref passage chez Google, James Gosling est entré chez Liquid Robotics où, en tant qu’architecte logiciel en chef, il a programmé les robots autonomes Waveglider, destinés aux océans, et traité leurs données dans le cloud. Les développeurs Java sont bienvenus chez AWS qui propose différentes façons d’exploiter les applications Java dans son cloud, incluant le déploiement en un clic depuis l’environnement de développement Eclipse et le déploiement automatisé à partir de son outil de provisioning Elastic Beanstalk. Avec la très longue expérience qu’il apporte sur Java et celle acquise depuis sur le traitement des données dans le cloud, James Gosling constitue assurément un atout pour AWS.

Il aurait été plus intrigant de le voir arriver chez Amazon plutôt qu’au sein de la filiale AWS. Amazon teste en ce moment la livraison par drone aux Etats-Unis et au Royaume-Uni et il est maintenant enregistré comme transporteur maritime de frêt. Avec la récente expérience acquise par James Gosling dans la construction de robots autonomes marins, l’entreprise pourrait aller plus loin dans l’automatisation de sa chaîne d’approvisionnement mondiale.

 

Business