Avec sa Compute Card, Intel relance le PC de poche

Intel ambitionne de populariser les PC modulaires et le fournisseur tient sa promesse faite au CES de Las Vegas : lancer un ordinateur de poche, à peine plus grand qu’une carte de crédit. Les constructeurs Dell, HP et Lenovo ont déjà confirmé qu’ils proposeraient ce mini-ordinateur.

Avec son design Compute Card, Intel redonne de l’intérêt au PC modulaire.

Hier, lors du Computex qui se tient du 30 mai au 3 juin à Taipei, Intel a présenté les premiers systèmes qui reposent sur son design Compute Card dont la livraison débutera en août. Pour l’instant, le constructeur n’a pas communiqué le prix de son PC de poche. Les premières cartes seront produites sous contrat par des fabricants de PC, mais Intel a déclaré que les trois plus gros fournisseurs de PC, Dell, HP et Lenovo, préparaient aussi des périphériques compatibles, aussi bien des ordinateurs portables que des tablettes, ou des écrans et même des tableaux blancs numériques. Chacun de ces appareils sera équipé d’un emplacement pour recevoir la Compute Card.

 

 La Compute Card d’Intel : quasiment la taille d’une carte de crédit. (Crédit : Intel)

La Compute Card mesure 95 mm x 55 mm x 5 mm, soit un peu plus grande et beaucoup plus épaisse qu’une carte de crédit. L’essentiel, c’est qu’elle offre suffisamment de place pour accueillir au choix l’un des quatre processeurs d’Intel, du Celeron au Core i5. La carte contient également 4 Go de mémoire DDR3, est dotée de stockage flash (de 64 Go en eMMC à 128 Go en SSD), du WiFi et du Bluetooth.

Ci-après, les caractéristiques des quatre premiers modèles :

 

Configurations des quatre premières Compute Card d’Intel (Crédit : Intel)

Au Computex, toute la démonstration d’Intel a été faite avec un PC tactile tout-en-un de LG Display présentant sur le coté une fente pour recevoir la Compute Card. Grâce à sa poignée intégrée, l’ensemble était facilement transportable.

 

Craig Raymond d’Intel pendant la démonstration de la Compute Card avec un PC all-in-one de LG Display lors du salon Computex de Taipei. (Crédit Martyn Williams/IDG)

Intel a également montré un prototype de portable destiné au monde de l’éducation, basé sur la Compute Card. Selon le constructeur, un étudiant pourrait par exemple retirer la carte de son ordinateur portable et l’introduire dans le tableau numérique de la classe (le prototype montré par Intel n’était pas fonctionnel). Et, après l’école, il pourrait reprendre la carte et l’insérer dans un dock à la maison. L’architecture Compute Card permet une mise à niveau facile et rapide puisqu’il suffira de remplacer les anciens modèles de carte par des cartes plus puissantes pour mettre à jour ses systèmes. Ce n’est pas la première fois que l’industrie du PC essaye de démocratiser l’informatique portable en proposant des produits connectables pour faire tourner des appareils dépourvus de système de traitement. Mais c’est la première fois qu’un constructeur propose une carte aussi petite et aussi compacte.

 

Hardware